naar top
Menu
Logo Print
05/06/2019 - JAN DE NAEYER

Des moulures authentiques pour une belle valeur ajoutee

MATTHIJS & CO a recu un Trophée Décoration pour un appartement de style Louis XVI

Trophée
Le client en question a eu vent de Matthijs & Co grâce au bouche-à-oreille. Sa demande spécifique était de transformer son séjour pour l'habiller dans le style du roi de France

Matthijs & Co de Ninove a récemment remporté un Trophée Décoration grâce à un projet de rénovation d'un appartement assez simple dans le Brabant flamand pour le transformer en un boudoir entièrement de style Louis XVI. Pour le directeur Adelbert Matthijs, il s'agissait d'un nouveau projet ‘à l'ancienne’, car il est de plus en plus rare que l'on fasse appel à son vrai savoir-faire, à l'application de moulures neuves ou rénovées. Selon lui, cela est dû en partie au style minimaliste très populaire de nos jours, mais aussi à l'ignorance. “Un client potentiel ne pense tout simplement pas à ce que le savoir-faire professionnel peut représenter pour lui, ou considère à tort qu'un intérieur classique lui coûtera beaucoup trop cher.“

Vous avez aussi réalisé un projet spécial? Inscrivez-vous pour les Trophées Décoration 2019

Du Louis XVI dans un appartement de 2,45 m de haut

Style Louis XVI, donc. Le client en question a eu vent de Matthijs & Co grâce au bouche-à-oreille. Sa demande spécifique était de transformer son séjour pour l'habiller dans le style du roi de France. “Il savait très bien ce qu'il voulait“, explique Adelbert Matthijs. “Le sol était en marbre de Carrare. Les poignées de porte ont été spécialement fabriquées et bronzées pour lui. Même les panneaux pour dissimuler l'installation électrique ont été fabriqués dans le respect du rendu final, tout comme les rideaux. La difficulté du projet était principalement due à la hauteur de l'appartement.

Le plafoAdelbert Matthijsnd se composait même de deux parties: une partie supérieure et une partie inférieure. La partie basse mesurait 2,45 mètres, la partie haute 2,55 mètres. Nous avons donc dû analyser avec notre équipe les moulures les mieux adaptées à une hauteur aussi réduite. Dans un bâtiment classique ou un hôtel particulier de style Louis XVI, vous avez vite des plafonds de 2,8 mètres de haut. Dans de tels bâtiments, les moulures peuvent être un peu plus massives. Ici, ce n'était pas le cas. Tout l'art était de travailler avec des moulures très fines et minimalistes tout en respectant le style de Louis XVI. En toute modestie, je pense pouvoir dire que nous y sommes arrivés. Apparemment, le jury des Trophées Décoration était du même avis."

Adelbert Matthijs:  “Ce projet était taillé pour nous parce que les détails devaient être d'une grande précision pour que tout s'intègre parfaitement avec le style proposé."

Des moulures fines mais travaillées

Pour illustrer la finesse de certaines des moulures utilisées par Matthijs & Co dans le projet lauréat, il suffit de préciser que certaines ne font que 2,5 centimètres de large. “Même si ces moulures sont très fines, elles présentent quand même un profil extrêmement détaillé. Elles ont été fabriquées avec des enduits fins spéciaux, pour une finition ultra lisse. Dans de tels projets, nous partons toujours d'un dessin. Nous l'appliquons au plafond. Vous pouvez en fait comparer cela au dessin d'un plan d'une maison. La différence, c'est que nous faisons tous nos dessins à la main.

C'est aujourd'hui encore de l'artisanat à l'état pur. Mais tout comme pour le plan d'une maison, avec notre style, il se peut qu'il y ait une différence plus ou moins grande entre le plan d'une part et la réalité d'autre part. A partir du moment où le coin ne mesure pas 90 degrés, vous avez un problème. La façade de l'appartement en question était parallèle à la rue, mais pas perpendiculaire aux murs latéraux. Cela signifiait donc qu'il fallait ajuster le tout sur place. Aucun dessin n'a été fait pour cette partie.“

Matthijs & Co: l'art de l'aménagement de A à Z

Nieuwe generatie
La nouvelle génération: Tijl Matthijs (à gauche) et Rolf Matthijs (à droite) de
Matthijs & Co ont grandi avec l’amour du métier

A l'origine, Matthijs & Co de Ninove était une entreprise de peinture. En l'espace de quatre générations, elle s'est transformée en une entreprise générale de finition. “Nous aménageons votre maison de A à Z“, explique le directeur Adelbert Matthijs. “Nous le faisons en collaboration avec des architectes. Parfois c'est nous que les désignons, parfois ils viennent d'eux-mêmes vers nous. Nos clients sont souvent des clients privés. Nous les suivons partout dans le monde. Nous avons déjà réalisé des projets à Dubaï, Prague ou encore au Portugal. En plus de l'entreprise générale de finition, nous avons une entreprise spécialisée dans la peinture, y compris dans les techniques spéciales de stuc, comme la fresque, la chaux et les techniques de marbre. Il y a Matthijs Plasterwerken, notre entreprise spé­cialisée dans tout le plâtrage intérieur et extérieur. Nous ne nous limitons pas aux projets classiques, nous pla­çons aussi des enduits d'argile, en utilisant des techniques anciennes. Enfin, il y a Matthijs Bouw au sein de notre groupe, res­ponsable des travaux de structure et de rénovation. Grâce à ces quatre succursales, les clients peuvent compter sur nous de la pre­mière à la dernière étape de leur construction.“

Treize traitements pour la peinture

La hauteur limitée de la pièce a entraîné une sélection naturelle en termes de design de mou­lure. “Ce projet était taillé pour nous parce que les détails devaient être d'une grande précision pour que tout s'intègre parfaitement avec le style proposé. La peinture, p.ex., a reçu pas moins de treize traitements au total, allant du ponçage, du lis­sage, du reponçage et de la fixation aux différentes couches de peinture. L'ensemble a également été fini avec un film de peinture plâtrée, de sorte que l'ancienne structure disparaisse. Il existe bien sûr d'autres techniques moins poussées pour cela, mais ce client a résolument opté pour la perfection, et pour cela, il est vraiment venu frapper à la bonne porte."

Moulures
"Pour nos clients, nous avons réalisé des moulures spéciales. Nous avons procédé de manière classique, en utilisant des bains de zinc"

Moulures coulees dans des bacs en zinc

“Ici, nous sommes partis d'un mur plat. Avec nos designs, nous avons créé une pièce dans un style spécifique. Dans les maisons de maître, il s'agit souvent de rénovation et beaucoup moins de création. C'était une pièce nue que nous avons entièrement habillée. Ce n'était même pas une pièce rectangulaire, car l'avant était un peu de biais. Nous avons dû en tenir compte pour respecter les proportions de la pièce.

Pour nos clients, nous avons réalisé des moulures spéciales. Nous avons procédé de manière classique, en utilisant des bains de zinc. La découpe, la forme de la moulure elle-même, est également en zinc. Nous avons versé un plâtre très fin dans ces bacs. Le plâtre utilisé doit être très fin pour qu'il n'y ait pas de bulles d'air. Vous tirez le modèle profilé à travers les bacs en zinc à l'endroit où la moulure doit être placée. Le produit subit ensuite plusieurs traitements spécifiques.

Lors de la rénovation, nous réalisons une découpe dans une moulure existante et marquons soigneusement sa forme. De cette façon, nous pouvons faire une moulure parfaitement similaire. Mais il arrive tout aussi bien que nous concevions et appliquions une toute nouvelle moulure. Cet artisanat se transmet de père en fils. Notre travail peut être comparé à celui d'un sculpteur. Mais alors qu'un sculpteur crée une statue à partir d'un bloc de matériau solide, nous construisons une statue à partir de rien.

Cet artisanat contraste fortement avec les moulures prêtes à l'emploi que l'on trouve même dans certains magasins de bricolage. “Pas besoin de souligner que nous sommes plutôt sceptiques à ce sujet“, ajoute Adelbert Matthijs. “En fait, c'est complètement insensé de comparer leur matériel avec le nôtre. L'expérience est complètement différente. Ils ont peut-être de beaux modèles, mais l'ensemble n'est en rien comparable à notre technique professionnelle.“

Beslag
"Les poignées de porte ont été spécialement fabriquées et bronzées pour lui. Même les panneaux pour dissimuler l'installation électrique ont été fabriqués dans le respect du rendu final, tout comme les rideaux"

Le règne du minimalisme

Adelbert Matthijs avait une bonne raison de présenter son projet aux Trophées Décoration. “A mes yeux, l'aménagement de nos maisons de cette façon se perd de nos jours. Par le passé, on travaillait beaucoup plus sur des projets comme celui-ci, alors que c'est devenu rare. La demande reste très limitée. Le minimalisme est souvent le mot d'ordre et un tel style exclut toutes les moulures, exubérantes ou non. Mais bien sûr, le minimalisme n'est pas le style ultime. Le secteur est sans doute allé un peu trop loin dans ce sens, selon moi. La couleur, p.ex., vous ouvre les portes de créations vraiment uniques. Une fois, nous avons peint un plafond qui était bleu en plein jour, mais qui pouvait se décliner dans toutes les nuances de vert à la nuit tombée grâce à un éclairage spécial. Ici, nous n'avons pas travaillé avec la couleur. La petite pièce de 60 mètres carrés a été entièrement habillée de blanc afin de l'ouvrir au maximum dans l'espace.“

Plus abordable qu'on ne le pense

“Une autre raison qu'il y ait encore peu de demande aujourd'hui par rapport au savoir-faire professionnel que notre métier exige, à mon avis, c'est que les gens pensent souvent que c'est impayable. Ce n'est pas du tout le cas“, poursuit Adelbert Matthijs. “Le prix de revient d'un plafond suspendu avec une vingtaine de spots est parfaitement comparable à celui d'une belle moulure, qui apporte plus de cachet à votre maison. Avec Matthijs & Co, nous nous sommes en tout cas fixé l'objectif de porter à nouveau ce style à l'attention du public. D'où notre candidature pour les Trophées Décoration. Apparemment, le jury a aussi été convaincu de l'authenticité du savoir-faire qui a permis la réalisation de ce projet. Nous voulons aussi convaincre les gens en pleine rénovation qu'il vaut mieux faire réparer une moulure endommagée que de l'enlever complètement. Les clients devraient réapprendre à penser que de telles techniques, sans surcoût exubérant, peuvent apporter une grande valeur ajoutée à leur maison.“

MouluresMoulureSchouw