naar top
Menu
Logo Print
20/12/2018 - RORY MOERMAN

LASURES: CONNAISSANCES DE BASE

C'EST QUOI, LA LASURE?

Qui dit lasures, pense directement à la teinte uniforme de fenêtres, de portes et de bois de jardin. Elles permettent pourtant aussi de créer des effets très créatifs et décoratifsEn tant que professionnel, vous devez posséder de solides connaissances sur le bois, la lasure, la préparation du support et la bonne technique d'application avant d'affronter un tel défi

EN QUOI CONSISTE L'APPLICATION D'UNE LASURE?

Il s'agit de l'application d'un colorant sur un support en bois. Contrairement au vernis ou à la peinture, la lasure pénètre profondément dans la surface du bois et accentue la nervure du bois au lieu de la masquer. On peut ainsi obtenir un très bel effet. Autre avantage de la lasure: elle a une surface microporeuse. Le bois peut ainsi continuer de respirer tout en étant bien protégé contre la lumière UV et autres intempéries.

COMPOSITION D'UNE LASURE

Une lasure se compose pour 5 à 8% de colorants (pigments), 4% de liant, 85 à 90% de dissolvant et 1% d'additif. 
En guise de dissolvant, on a toujours le choix entre une lasure à base de solvant ou en phase aqueuse.
Les différences entre les deux sont aujourd'hui bien connues: une lasure à base de solvant est un peu plus facile à appliquer, étant donné que le temps ouvert est plus long et qu'il y a donc plus de marge pour corriger les petits défauts éventuels. Une lasure en phase aqueuse est plus écologique et plus souple, mais a un temps ouvert plus court. L'application doit donc être rapide et précise. Comme liant, la (nitro)cellulose (attention: très inflammable!) ou une dispersion acrylique sont courantes.

DIFFÉRENTS DEGRÉS DE COUVERTURE

Contrairement à la peinture formant un film fermé sur le support, une lasure n'est jamais complètement couvrante. Bien que cela soit rarement indiqué ainsi, nous pouvons scinder la gamme de quasiment tous les producteurs en trois catégories.

  • Transparent: faible teneur en matières solides, peu de liant, gamme de couleurs limitée, pas d'accentuation des pores, ...
  • Semi-transparent: teneur plus élevée en matières solides, plus de liant, palette de couleurs plus large grâce au couplage du blanc et noir, bonne accentuation des pores, ...
  • Voilant: encore plus de pigments pour encore plus de couverture.

MÉTHODES CHIMIQUES

Les lasures courantes pénètrent dans la surface du bois et saturent les fibres de bois. Il existe cependant aussi des méthodes de teinte impliquant la décoloration du bois au moyen d'une réaction chimique.

  • Ammoniac: via l'évaporation d'ammoniac dans un petit espace fermé, on peut donner une belle couleur au chêne.
  • Peroxyde d'hydrogène: utilisé pour blanchir le bois. Le produit est toutefois très agressif pour la peau. On peut obtenir un même effet avec une lasure ordinaire.
  • Pigments: le simple ajout d'eau et de pigments peut créer un bel effet vieilli.
  • Céruse: le frottement de chaux dans les nervures du bois crée un effet 'white wash'.